Un tribunal de Manille condamne un homme en 2016 tir de rage sur la route de Quiapo


Le tribunal de Manille condamne un homme en 2016

(Philstar.com) – 5 août 2019 – 12:32

MANILLE, Philippines — Un ancien réserviste de l’armée qui a fait l’objet d’une chasse à l’homme en 2016 a été reconnu coupable du meurtre de Mark Vincent Garalde, un cycliste qui a été abattu dans un incident de rage sur la route capturé sur vidéo de sécurité.

Dans une déclaration, le ministère de la Justice a déclaré que la Branche 14 de la Cour régionale de première instance de Manille a déclaré Vhon Martin Tanto coupable hors de tout doute raisonnable de meurtre.

Tanto, un réserviste de l’armée philippine à l’époque, a tiré deux fois sur Garalde après une altercation routière à Quiapo, Manille, le 25 juillet 2016. « Les deux se sont battus après que Garalde, en faisant du vélo, a bloqué la voiture de Tanto », a déclaré le ministère de la Justice.

Des images de télévision en circuit fermé de l’incident ont montré Tanto et Garalde se livrer à une bagarre de poing, qui a pris fin lorsque Tanto a obtenu un oeil noir et a été tenu dans un casque par Garalde.

échange de mots, Tanto a été vu sortir de sa voiture et marcher vers Garalde, qui poussait sa bicyclette, et lui tirant dessus.

CONNEXE : Chasse à l’homme pour tueur de motards dans la rage routière de Quiapo

Tanto a été arrêté à Masbate et amené au district de police de Manille pour faire face à un meurtre frais. Il a dit qu’il avait été provoqué par la menace de Garalde de briser son pare-brise.

Mis à part les images de vidéosurveillance de l’altercation, le ministère de la Justice a également présenté contre Tanto, a déclaré le département.

Tanto a été condamné à la réclusion perpétuelle, ou de 20 à 40 ans de prison. Le tribunal lui a également ordonné de verser aux héritiers de Garalde 1,048 million de pesos sous forme de dommages-intérêts réels et de 100 000 pesos « chacun à titre d’indemnité ex delicto, moral et exemplaire », soit un total de 300 000 pesos

.



Source link

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *