Les guerriers ont pris la route, où ils prospèrent souvent dans les séries éliminatoires


Ils ont balayé les trois matchs sur route contre les Clippers au premier tour. Puis, lors des demi-finales de la Conférence de l’Ouest, ils ont fermé les Rockets à Houston pendant que Kevin Durant regardait à la télévision dans la région de la baie.

Donc, les Warriors ne tremblent pas exactement à l’idée de retourner sur la route.

Ils ont de l’histoire de leur côté pour entrer dans le troisième match de la Conférence de l’Ouest. finale samedi soir à Portland. Golden State a remporté au moins un match sur route en 21 séries éliminatoires consécutives, une série qui a commencé par une victoire au premier tour, le deuxième match contre Denver en avril 2013.

Plus de six ans plus tard, les Warriors ont pris l’habitude de survivre même dans les environnements les plus hostiles et les plus bruyants.

a obtenu le premier championnat NBA de l’ère Steve Kerr à Cleveland en 2015 ; a conquis Durant and the Thunder à Oklahoma City dans le sixième match de la finale de l’Ouest de 2016 ; et, plus récemment, il a envoyé James Harden et les Rockets désespérées le 10 mai.

endroit notoirement difficile à jouer. Les Trail Blazers ont été 32-9 à domicile cette saison (comparativement à 21-20 sur la route), et ils sont 5-1 à la maison dans les séries éliminatoires de cette année.

« Nos gars apprécient le défi d’aller sur la route », a déclaré Kerr vendredi. « Je pense qu’ils aiment vraiment le sentiment de bien jouer sur la route et de gagner un match. Vous avez vu leur réaction après le match 6 à Houston. C’est un défi plus difficile, mais plus gratifiant si vous réussissez. »

Les Warriors ont un record de 28 à 16 en séries éliminatoires au cours des cinq dernières saisons. Ce n’est pas aussi imposant que leur marque à la maison — où ils sont de 45 à 8 en séries éliminatoires pendant le même tronçon — mais ce n’est pas très différent du taux de succès de Golden State en saison régulière.

Cette saison, les Warriors étaient 27-14 sur la route en saison régulière (et 30-11 à domicile). La saison dernière, ils ont affiché le même record (29-12) à domicile et sur la route.

Bien sûr, le défi dans les séries éliminatoires augmente — en partie parce que la compétition est plus difficile.

« Vous jouez contre les meilleures équipes de la ligue en séries éliminatoires, et les enjeux sont élevés », a déclaré Kerr. « Vous n’allez jamais attraper personne au dépourvu. Parfois, en saison régulière, vous pouvez attraper une équipe avec un horaire difficile, ou ils sont fatigués et ne sont pas prêts à partir. Dans les séries éliminatoires, tout le monde est prêt pour tout et à peu près bien reposé. »

Les Warriors, à certains égards, ont joué plus impressionnant sur la route cette saison qu’ils ne l’ont fait dans la campagne d’adieu d’Oracle Arena. Ils ont subi une vague de défaites à domicile, y compris des défaites contre Milwaukee (23 points), Oklahoma City (28), Toronto (20), les Lakers (26), Boston (33) et Dallas (35).

À noter : les Warriors ont battu cinq de ces six équipes sur la route (toutes sauf Toronto).

Portland, naturellement. Damian Lillard et Co. ont trouvé du réconfort en surpassant Golden State pour la majeure partie du match 2 jeudi soir, et maintenant les Blazers rentrent chez eux avec des dessins pour repartir dans la série.

Les Warriors, quant à eux, espèrent puiser dans leur réservoir de succès sur route dans les séries éliminatoires. Kerr a souligné les victoires à Cleveland en 2015, à OKC en 16 et à Houston la semaine dernière comme les meilleurs exemples de la capacité de son équipe à dominer sur la route quand cela compte le plus.

« Il y a eu beaucoup de ces victoires au fil des ans », a déclaré Kerr. « C’est pourquoi cette équipe a confiance, peu importe où elle va. »

Ron Kroichick est un rédacteur de San Francisco Chronicle. Courriel : rkroichick@sfchronicle.com Twitter : @ronkroichick





Source link

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *