Beat‌écrivains ‌split‌‌sur le test de route de Syracuse contre le Nord ‌Carolina‌State‌The Daily Orange


Après sa première série de victoires de la saison, Syracuse (3-2, 0-1 Atlantic Coast) se rend à Raleigh jeudi pour affronter l’État de Caroline du Nord (3-2, 0-1) à 20h. En plus d’avoir des records identiques, les deux équipes sortent aussi de leurs premières semaines d’inactivité de la saison, que l’entraîneur-chef du SU Dino Babers a dit est venu à un « bon moment » pour chaque équipe.

Alors que Syracuse mène une série de victoires de deux matchs et que NC State a perdu récemment contre Florida State, les deux équipes n’ont pas encore gagné un match contre un adversaire de Power 5 et sont actuellement au milieu du peloton dans l’ACC. Ils sont également dans différents endroits en quart-arrière, comme Tommy DeVito de SU est en bonne santé après avoir été frappé contre Holy Cross tandis que le Wolfpack vient de nommer Hutchinson Community College transférer Bailey Hockman leur démarreur contre l’Orange.

Voici ce que nos scénaristes prédisent qu’il se produira lorsque Syracuse visitera le stade Carter-Finley en grande heure jeudi.

Eric Noir (4-1)
Loup pleurer
Syracuse 30, État de Caroline du Nord 20

Jeudi commence le cœur du jeu ACC pour l’Orange, qui se trouve à un carrefour alors qu’il approche du milieu de la saison. Sont-ils l’équipe qui a été plus marqué 104-26 contre Maryland et Clemson ? Ou sont-ils l’équipe qui a flashé sa puissance de feu offensive lors de ses deux derniers matchs, gagne sur Western Michigan une Sainte Croix ? C’est le moment pour SU de faire taire les critiques qu’elle a accumulées au cours de ses deux pertes, et je pense que ce sera le cas. Non seulement NC State démarre un quart-arrière inexpérimenté contre une défense Syracuse qui a bien joué, mais l’homologue de SU, Tommy DeVito, est en bonne santé et préparé après une semaine de repos. J’ai été surpris de voir que les Orange sont des outsiders pour le match de jeudi, mais je ne pense pas que ce soit une tendance qui va de l’avant.

Andrew Graham (4-1)
C’est le quarterback de départ. Question suivante. »
Syracuse 34, État de Caroline du Nord 31

Tommy DeVito est sur le point de commencer après avoir semblé modifier son bras de lancer tard contre Sainte-Croix il y a plus d’une semaine. Entre ses capacités comparées à Bailey Hockman de l’État de Caroline du Nord et la propension de la défense de Syracuse pour les sacs et les revirements, je dois donner à SU le léger avantage. Lorsqu’il a insisté sur la raison pour laquelle il a gardé DeVito au point où il a été blessé dans une explosion, Babers a pris ombrage à la suggestion DeVito n’aurait pas dû jouer. Eh bien, il jouera jeudi en face d’un rouge en deuxième année faisant son premier départ pour NC State et je prendrai ce pari. Ce jeu est plus ou moins un lancer sur le papier, mais donnez-moi DeVito et Dino Babers 2-0 record le jeudi pour rester parfait.

Josh Schafer (4-1)
Jeté aux loups
État de Caroline du Nord 27, Syracuse 24

Grâce à cinq matchs, Syracuse a lutté pour protéger le quarterback. Lundi, Dino Babers, a refusé de fournir des informations supplémentaires sur le joueur de ligne offensif Sam Heckel, ajoutant que le statut de tous les joueurs blessés avant la semaine d’adieu serait probablement « rester le même ». Avec Heckel probablement à nouveau, Syracuse fera face à une défense de l’État de Caroline du Nord qui se classe 11e du pays avec 18 sacs. Si le Wolfpack obtient après Tommy DeVito, ce sera un long match pour Syracuse dans un match de nuit sur la route.





Source link

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *